Thèmes de Recherche

Modélisation et simulation numérique en Mécanique des Fluides et en Ingénierie

Modèles et méthodes en écoulement diphasique

Méthodes de volumes finis

Méthodes numériques sur GPU et General Purpose GPU

Changement de paradigme de modélisation pour le calcul GPU

Réduction de modèles, réduction d'ordre

 

Interaction CFD temps réel. Collaboration C. Labourdette
Interaction CFD temps réel. Collaboration C. Labourdette

Collapse of a water column. Finite volume method with low-diffusive interface capturing strategy.

Air-water flow -- Rayleigh-Taylor instability. Collaboration A. Bernard-Champmartin
Air-water flow -- Rayleigh-Taylor instability. Collaboration A. Bernard-Champmartin
Problème de scattering. Collaboration F. Salvarani
Problème de scattering. Collaboration F. Salvarani
Complex compressible fluid flow computation
Complex compressible fluid flow computation
Ecoulements gas-liquide-solide
Ecoulements gas-liquide-solide
Yet another complex compressible flow computation
Yet another complex compressible flow computation
Impact of two blocks of dense compressible fluids
Impact of two blocks of dense compressible fluids
Interface capturing ("multimaterial" stretched Salezak disk)
Interface capturing ("multimaterial" stretched Salezak disk)
Antidiffusive interface capturing. Stretched Salezak disk
Antidiffusive interface capturing. Stretched Salezak disk

Transport of a marker function with initial triple and quadruple points

Case of filamentation
Case of filamentation
Case of filamentation - GPU computing
Case of filamentation - GPU computing
<Click to maximize>
Case of filamentation, more stretched ...
Méthodes Lattice Boltzmann (collaboration Marie Béchereau)
Méthodes Lattice Boltzmann (collaboration Marie Béchereau)
Compressible multimaterial vortex flow
Compressible multimaterial vortex flow
Rayleigh-Taylor Instability
Rayleigh-Taylor Instability
Yet another Rayleigh-Taylor instability
Yet another Rayleigh-Taylor instability
Again another one
Again another one
RT instability on fine grid
RT instability on fine grid
RT instability on fine grid (the end)
RT instability on fine grid (the end)
Image Rayleigh-Taylor Instability -- Big Image [401.0 KB] here
RayleighTaylorInstability5.png
Format d'image Portable Network 401.0 KB
RT mushrooms
RT mushrooms
RT Mushrooms and needles
RT Mushrooms and needles
Impact problem
Impact problem
High speed penetration of a film of fluid
High speed penetration of a film of fluid
Vorticity
Vorticity
Details
Details
Mixture cells
Mixture cells
Multi-material flow "triple point" case
Multi-material flow "triple point" case
Materials under compression, vorticity and instabilities
Materials under compression, vorticity and instabilities
Complex flow
Complex flow
Gloup gloup ...
Gloup gloup ...
Wave breaking analysis
Wave breaking analysis
Wave breaking analysis
Wave breaking analysis
Splash ...
Splash ...
High resolution of the image
Splash2.png
Format d'image Portable Network 315.8 KB
Yet another breaking wave. Flaping wave maker on the left boundary (ALE approach). Collaboration with Luc Lenain (UCSD)
Yet another breaking wave. Flaping wave maker on the left boundary (ALE approach). Collaboration with Luc Lenain (UCSD)

Enseignementsup-recherche.gouv.fr : Flux : Enseignement supérieur

Les étudiants inscrits dans les université françaises en 2016-2017 (lun., 08 janv. 2018)
En 2016-2017, 1 623 500 étudiants sont inscrits dans les universités de France métropolitaine et des DOM. Ils étaient 1 593 200 en 2015-2016. Les effectifs augmentent de 1,9 %. En particulier, les effectifs sont en hausse en cursus licence (+ 2,8 %) et en cursus master (+ 0,8 %), mais diminuent en cursus doctorat (- 2,3 %). Le nombre de nouveaux bacheliers s’inscrivant à l’université continue à croître (+ 3,1 %) mais les inscriptions parallèles des étudiants de C.P.G.E. expliquent plus de la moitié de cette hausse, qui s’élève à + 1,8 % sans ces inscriptions. Le nombre d’étudiants est également en légère hausse dans les I.U.T. (+0,3 %). Les bacheliers généraux sont toujours plus nombreux dans les disciplines générales (+3,8 % hors inscriptions en C.P.G.E.), le nombre de nouveaux bacheliers technologiques augmente en I.U.T. (+1,8 %) et les bacheliers professionnels se dirigent nettement moins vers l’université (-2,7 %). La part des étudiants étrangers à l’université est stable : ils représentent 14,2 % des inscriptions.
>> Lire la suite

Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2016-2017 en forte progression (ven., 29 déc. 2017)
Les inscriptions d’étudiants dans l’enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer ont atteint 2 609 700 en 2016-2017. Leur nombre a fortement progressé par rapport à l’année précédente (+ 2,3 %, soit 58 900 inscriptions de plus). La hausse est en partie liée à un accroissement des doubles inscriptions des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles à l’université : hors ces doubles inscriptions, l’augmentation globale est de 1,8 % sur un an (+ 44 800 inscriptions). En 5 ans, l’enseignement supérieur a accueilli 225 000 étudiants supplémentaires. L’augmentation des effectifs est élevée pour les formations d’ingénieur ainsi que les écoles de commerce, gestion et comptabilité. Les formations courtes (en instituts universitaires de technologie et sections de techniciens supérieurs) et les classes préparatoires aux grandes écoles enregistrent une légère hausse de leurs effectifs. En 2016-2017, les inscriptions augmentent dans toutes les académies sauf à Aix-Marseille, en Martinique et en Guadeloupe. L’enseignement privé rassemble 18,2 % des étudiants.
>> Lire la suite